#DigitalLiteracy: renforcer la formation de l’opinion par voie numérique par le biais de simulations

Renforcer les compétences numériques des citoyen(ne)s – tel est l’objectif de la simulation pour la #FormationOpinion par voie numérique. Le projet est une coopération de l’initiative numérique APROPOS de la fondation Risiko-Dialog, du groupe de réflexion Dezentrum et du canton de Zurich.

de Nathalie Stübi
07 Sep / 3 min read

Deux tiers de la population suisse considèrent qu’il est de leur devoir de réfléchir à la formation de leur opinion dans le monde numérique (Baromètre numérique 2019). Surtout pendant une période d’incertitude telle que nous la connaissons actuellement avec la Covid-19, cette exigence revêt encore plus d’importance et est particulièrement pertinente pour les questions politiques. Des phénomènes numériques tels que les #FakeNews, la désinformation par des #Bots et des #Trolls, le #Microtargeting politique et la sensibilisation aux #FilterBubbles ne sont certes par nouveaux, mais ils restent souvent difficiles à saisir et à reconnaître pour les personnes individuelles.

C’est pourquoi l’initiative numérique APROPOS_ de la fondation Risiko-Dialog développe en coopération avec le groupe de réflexion Dezentrum une simulation afin de renforcer la #DigitalLiteracy en tant que compétence des citoyen(ne)s dans le débat numérique. L’objectif des initiateurs/initiatrices est de créer et de tester un outil de réflexion sur la formation de l’opinion par voie numérique – en coopération avec des expert(e)s des domaines des sciences, de la politique, de la pédagogie et de l’art. Un débat virtuel créé pour les participant(e)s leur permettra d’expérimenter activement et de remettre en question l’influence de la désinformation, du microciblage et de phénomènes similaires sur la formation de leur propre opinion. Un premier prototype sera créé en coopération avec le canton de Zurich sur la base du modèle de vote de l’identification électronique qui sera présenté le 30 octobre 2020 au grand public au Digitallabor et le 10 novembre 2020 aux employés du canton lors d’un évènement interne.

De plus, il est prévu d’offrir la simulation lors d’autres évènements ainsi que dans certaines communes. Un développement ultérieur est également envisagé selon l’approche «Train the Trainer» pour une utilisation autonome sans accompagnement par les initiateurs/initiatrices.